Faire… et défaire

Publié le 30 Août 2016

Faire… et défaire

Incroyable :

 Est ce à la demande des riverains subissant la nuisance des rebonds des essieux arrières des bus articulés que le maire aurait décidé la suppression du plateau surélevé au droit du carrefour Rue du Moulin et rue de l’Eglise?

Ou est ce la CTS qui a réclamé cette suppression? Dans ce cas, pourquoi maintenir les autres plateaux de la rue du Moulin ?

Surprenant :

Il y a plusieurs années, le même maire expliquait la nécessité de créer ce plateau pour raisons de sécurité. Aujourd’hui, n’étant pas à une contradiction près, il décide de le supprimer en faisant dépenser inutilement l’argent du contribuable. Pourtant, malgré une limitation à 30km/h, la vitesse n’a pas véritablement diminué si l’on en croit les riverains. Et les bus ne sont pas les derniers à enfreindre la règlementation. Cette décision a vraiment de quoi surprendre.

Désolant :

Et maintenant que la chaussée a été aplanie, comment répondre efficacement à la question de la sécurité ? WPA et les riverains de la rue du Moulin attendent la signalisation et les mesures pour faire respecter la limitation de vitesse. Des contrôles seront-ils effectués ? Les bus seront-ils enfin invités sérieusement à ralentir leur vitesse sur les chaussées étroites de notre village ? Attendons la fin du chantier…

Encore une fois, le Conseil Municipal n’a pas été informé de cette opération. Le maire nous expliquera certainement qu’elle relève de SA responsabilité exclusive.

 La démocratie continue de régner sur la commune !

Rédigé par WPA

Publié dans #Transport, #Urbanisme

Repost 0