Que des promesses !

Publié le 18 Juillet 2016

Que des promesses !

« La politique de l’habitat est un enjeu majeur pour le village » précise à qui veut l’entendre le maire de Wolfisheim.

Nous apprenons ainsi par les DNA le 29 juin 2016 que 18 logements sociaux doivent être construits sur le terrain de l’ancienne gendarmerie.

Or pour WPA, l’espace occupé par l’ancienne gendarmerie et les anciens logements des militaires doit s’inscrire dans un projet global de reconfiguration du centre du village, autour du square du Bœuf Rouge. Il eut été judicieux de penser collectivement à l’évolution du cœur historique de notre commune auquel sont attachés tous les villageois.

Et pourtant qui a participé à l’élaboration du projet :

  • Les villageois ?
  • Les riverains (phrase fétiche dans tous les propos du maire) ?
  • Les associations ?
  • Les membres du conseil municipal ?

Ne cherchez pas… personne n’a été consulté. Il s’agit d’un projet muri entre Néolia et le maire tout simplement.

Pourtant le maire avait promis en séance du 15 mars 2016 du conseil municipal de créer des débats au printemps 2016 pour recueillir l’avis de la population.

Les riverains de la rue du Fort Kléber ont même été surpris d’apprendre par voie de presse que 2 maisons jumelées vont être construites en prenant accès à cette rue.

 

La démocratie a encore un long chemin

à parcourir à Wolfisheim.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Rédigé par WPA

Publié dans #Urbanisme

Repost 0