Rénovation de la rue du Général Leclerc : Propositions

Publié le 24 Octobre 2015

L'article du blog " Encore une occasion manquée" a relaté plusieurs échos de l'ambiance de la réunion "de concertation publique" du 23 septembre sur le projet de rénovation de la partie Est de la rue du Général Leclerc.

Le maire a refusé au cours de la réunion de donner la parole à plusieurs conseillers municipaux et à un ancien conseiller municipal.

Le blog de WPA publie une synthèse de leurs propositions qui n’ont pas pu être présentées après une description rapide des 2 variantes de projets et les interrogations exprimées pendant la réunion.

  1. Les 2 variantes du projet

Le maire et plusieurs techniciens de l’Eurométropole ont présenté les 2 variantes aux participants de la réunion. Elles sont consultables en mairie. Nous n’avons pas pu obtenir de copie.

Les différences ne sont pas significativement différentes entre les 2 projets si ce n’est qu’il fallait donner un avis sur le maintien ou non d’un trottoir ou d’une zone herbée le long du quartier Horizon 2000.

  1. Les interrogations

La réunion a permis d’évoquer plusieurs interrogations intéressantes sans qu’elles puissent (être pour la plupart) discutées:

- Avez-vous établi un premier bilan (provisoire) de la rénovation de la phase Ouest de la rue?

- A-t-on constaté suite à la rénovation de la phase Ouest que la vitesse du trafic automobile a diminué?

- La sécurité des usagers des riverains et des utilisateurs a-t-elle été améliorée ?

- Comment réduire pour les habitants des rues adjacentes, certaines difficultés pour

rejoindre la rue principale ?

- Comment améliorer la sortie dangereuse de la piste cyclable vers Eckbolsheim ?

- Peut-on rétrécir la chaussée vers Eckbolsheim pour ralentir le trafic automobile?

- Peut-on augmenter le nombre de passage pour piétons ?

La rénovation de la rue principale d'un village intéresse tous ceux qui l'empruntent, les riverains et les autres habitants; chacun a l'espoir que la rue devienne plus pratique et plus agréable, qu'elle réunisse mieux les différents quartiers et rues et qu'elle offre une meilleure sécurité.

  1. Les propositions

Le risque de tout projet de rénovation de rue importante est d'augmenter la vitesse du trafic par suite de l'augmentation du confort de la chaussée et de la visibilité.

Pour ralentir le trafic, les communes combinent souvent plusieurs dispositions.

Les exemples sont nombreux à proximité de Wolfisheim.

Photo prise à Holtzheim

Photo prise à Holtzheim

Elles créent aux entrées de la route une discontinuité entre l'extérieur du village et l'intérieur du village pour avertir l'automobiliste qu'il doit modifier son comportement; cette discontinuité peut être obtenue par la combinaison d'un revêtement de chaussée en pavés, un infléchissement du tracé de la chaussée, un ilot central de chaussée, un assemblage de végétation formant une porte ou un portique, une haie taillée d'annonce de l'entrée d'agglomération, etc. 

 

La réduction seule de la largeur de chaussée à 6,30m n'est pas suffisante car l'automobiliste roule vite particulièrement lorsqu'il n'y a pas d'autres voitures (la nuit ou aux « heures creuses »). La preuve en est donnée à Wolfisheim dans les rues dont la largeur de chaussée est bien plus réduite et où le trafic est trop rapide.

Rue des Seigneurs à Wolfisheim

Rue des Seigneurs à Wolfisheim

L'ilot d'entrée en venant d'Oberschaeffolsheim dans la phase 1 aurait pu être modifié pour créer cet effet de porte; l'entrée en venant d'Eckbolsheim pourrait s'inspirer de l'exemple après le virage. 

Îlot central à l'entrée de Wolfisheim (coté Oberschaeffolsheim)

Îlot central à l'entrée de Wolfisheim (coté Oberschaeffolsheim)

Dans des communes voisines le choix a été fait de rappeler à l'automobiliste à chaque carrefour qu'il roule en ville: le revêtement de la chaussée a été modifié à chaque intersection avec les rues adjacentes: il doit ralentir et respecter la priorité à droite. Des passages piétons systématiques ont le même effet.

 

Les sorties des rues adjacentes revêtues en matériaux bitumineux comme la chaussée (et non en pavés) permettent de distinguer des trottoirs et d’appeler l'attention des automobilistes.

Les extrémités de la piste cyclable doivent être bien étudiées et ne pas s'arrêter net comme dans le projet présenté sous prétexte qu'au delà, ce n'est plus de responsabilité du maire.

Pour réduire l'horizon visuel dégagé de l'automobiliste, les communes voisines ont planté quelques arbres à hautes tiges sur les trottoirs ou dans les ilots de verdure afin  de réduire la vitesse; c'est aussi une action d'embellissement de la commune. 

 

Arbres à hautes tiges à Eckbolsheim

Arbres à hautes tiges à Eckbolsheim

La rue du Général Leclerc, c'est zéro arbre en 1ère tranche et plusieurs arbres abattus et non remplacés en 2ème tranche.

 

Dans les communes voisines il n'y a plus de lignes aériennes téléphoniques disgracieuses: elles ont été enterrées dans les trottoirs, mais ce n'est pas la politique du maire de Wolfisheim!

 

Lignes téléphoniques sur la phase 1 de la rue du Général Leclerc

Lignes téléphoniques sur la phase 1 de la rue du Général Leclerc

Pour l'éclairage public, la population aurait pu être consultée sur le choix entre des lampadaires à mâts hauts ou ceux adoptés à Oberschaeffolsheim et sur leur intensité lumineuse.

Enfin, la rénovation d'une rue qui va coûter plus de 2 millions d'€ au contribuable, essentiellement sur le budget de l'Eurométropole, est réalisée pour plusieurs dizaines d'années. Il ne faut donc pas se tromper dans les choix qui organiseront notre vie de demain.

 

Pour WPA,

  • il aurait fallu associer au projet, le conseil municipal qui n'a pas été consulté avant la réunion publique du 23 septembre
  • il n'aurait pas fallu interdire de droit de parole pour les non riverains
  • il n'aurait pas fallu censurer les conseillers municipaux présents

Il aurait surtout fallu que les propositions soient discutées, critiquées, amélioréeséventuellement rejetées par les citoyens qui s'étaient déplacés à cette réunion publique.

 

Merci à chacun de transmettre son avis à WPA en utilisant l’onglet du blog CONTACT.

 

 

 

 

 

Rédigé par WPA

Publié dans #Urbanisme, #Transport

Repost 0