Eurométropole: hausse des impôts locaux.

Publié le 17 Mars 2015

 

L'Eurométropole augmente en 2015 la taxe d’habitation de 4 € par an en moyenne et la taxe foncière sur le bâti de 22 € par an en moyenne. 
Suite à la baisse des dotations de l’État  de 70 millions d’euros en trois ans et le coût du désamiantage de l’usine d’incinération des ordures ménagères de 46 millions d’euros, il aurait fallu augmenter de 18% les impôts de l'Eurométropole si les dépenses de fonctionnement n'avaient pas été réduites.
Des économies ont été décidées dans la limitation de l'augmentation des personnels, les charges de gestion courante, la fourniture de gaz, grâce à la dématérialisation des documents imprimés et particulièrement dans les subventions qui n’augmentent pas (ADEUS, office du tourisme) ou qui baissent (3,3 millions d’euros de baisse à la CTS).

Le recours à l'augmentation de la fiscalité a été nécessaire pour préserver la ressource publique et garder des marges de manœuvre dans l’investissement car sans investissement, pas de développement économique, pas d’emploi, pas de construction de logement, pas de soutien à l’Université et pas de soutien à la transition énergétique. 

En conclusion et à Wolfisheim, l'une des 28 communes de l’Eurométropole, les impôts locaux augmenteront ainsi pour la part versée à l’Eurométropole et de 0,9% pour la partie communale suite à l'augmentation des bases de référence. 

Qu'en sera-t-il dans les années à venir de la promesse électorale du maire de ne pas augmenter les impôts communaux? Nous restons vigilants.

Eurométropole: hausse des impôts locaux.

Rédigé par WPA

Publié dans #Finances

Repost 0